Les fibres « craquées » atout de Schappe à l’export

 

      Établissant la réputation de ses fibres « hign tech » par un effort de « Recherche&Développement » soutenu, l’entreprise Schappe, installée à Chanoz  dans la plaine de l’Ain jouxtant la métropole lyonnaise,  va présenter au rendez-vous international du Techtexil de Francfort ses dernières innovations.

Les fibres « craquées » sont sa spécialité depuis les années 50 et elles présentent l’avantage alors que les filaments des fibres sont étirés à l’extrême d’offrir une plus grande résistance car « les points de faiblesse » ont été éliminés. Filature travaillant les fibres techniques hautes performances (para et méta ramides, carbone), elle a su s’imposer sur le créneau de la protection individuelle, tant thermique que mécanique. Ses innovations porteront sur des fils destinés à la confection de vêtements de précaution, des gants de sécurité à grande souplesse pour permettre les travaux de précision. Enfin Schappe dans le domaine des matériaux composites (fils carbone craqués) fera le point sur ses dernières innovations dont certaines concernent des produits utilisés en aéronautique. Il n’est pas étonnant que l’entreprise réalise 74% de son CA à l’export.

 

La rédaction