La CCI Métropole fixe son action 2018-2022 !

cci BD

   Faire aussi bien, voire mieux avec moins, tel est le schéma d’action de la CCI Métropole qui vient de présenter sa feuille de route pour passer le cap de l’année 2018. Emmanuel Imberton, entouré des membres de son bureau, a dressé le cadre général témoignant de l’ambition consulaire d’être un levier de développement pour les entreprises.

Le Président de la CCI Métropole en réorganisant ses services après la nouvelle coupe dans ses ressources affirme que « dans ces périodes de remise en question, l’état d’esprit des élus de la CCI est celui du combat, de la conviction et de la conquête ! »

La présentation de son « business book » pour 2018-2022 a constitué un temps de communication déterminant pour la CCI Métropole, alors qu’une mesure de diminution des effectifs avait été annoncée avec la fermeture d’agences de bassins comme celle de Tarare !

En effet, la loi de finances pour 2018 se traduit par la CCI Métropole Lyon Saint-Etienne Roanne par une sévère diminution de ses ressources (-5,3 M€). Avec cette nouvelle baisse, désormais la CCI a perdu plus de 50% de ses ressources fiscales depuis 2015, perte correspondant à 25% de son budget. Emmanuel Imberton estime que cette situation a provoqué une déstabilisation de son instance ; pour autant l’impérieuse obligation d’être en équilibre budgétaire a exigé un plan d’économies ! Il a intégré une réorganisation des services et des missions en optimisant son fonctionnement, en proposant une nouvelle organisation de la formation initiale et continue tout ceci dans un contexte de réduction de la masse salariale et de trois agences de proximité !

La CCI aide chaque année des centaines d’entreprises à définir ou à affiner leur stratégie, leur business plan

Pas question de voir la CCI s’éloigner des entreprises, elle mobilise ses élus afin d’assurer des permanences de terrain (dans les mairies, communautés de communes…) ; pour les porteurs de projets ; les accompagnements spécifiques seront toujours réalisés. Elle veut rester le partenaire des entreprises, leur « business partner ». Cette volonté doit se traduire par de nouvelles logiques d’action : « oser assumer cette posture de partenaire d’affaires traduit une évolution culturelle assez peu envisageable il y a quelques années. Ce n’est certes pas nouveau : la CCI aide chaque année des centaines d’entreprises à définir ou à affiner leur stratégie, leur business plan ; elle sait comprendre leurs enjeux business en France et dans le monde, puis en dégager des plans d’action pour augmenter les performances. Elle apporte un soutien réel et efficace aux managers dans un quotidien pas toujours rose. »

Numérisation de l’entreprise, développement du financement participatif, soutien à l’entrepreneuriat féminin, reconquête commerciale du « cœur de ville » sont autant de domaines d’initiatives qu’elle développera pendant ces quatre années à venir.

Elle épaulera la création d’un événement agro-alimentaire en Roannais, soutiendra l’installation d’EM Lyon dans son nouveau site de Gerland. Elle tiendra toutes ses obligations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *