Jacques de Chilly : L’ADERLY est une force pour le Grand Lyon

Jacques-de-Chilly-copyright-www.b-rob.com-haute-def-web1

 

Quartier d’Affaires Lyon/Rhône-Alpes : Pouvez-vous revenir sur votre itinéraire professionnel et personnel, jusqu’aux positions que vous assumez aujourd’hui en tant que directeur exécutif de l’ADERLY ?

Jacques de Chilly : Je suis depuis 6 ans à la tête de l’ADERLY. Ma carrière m’a conduit de l’ANVAR en tant que Directeur du bureau américain à Washington, à l’Agence Nationale pour la Création d’Entreprise. Après des études de Sciences Politiques à Paris, j’ai été Auditeur du Cycle des Hautes Etudes en Développement Economique au sein du Ministère de l’Economie et des Finances. Ensuite Directeur du Développement Economique à la Ville de Nantes, j’ai dirigé la société TSD à Sophia Antipolis, puis j’ai été Délégué Général de l’Agence Ouest Atlantique  au sein de la DATAR jusqu’en 1999.

QA : L’ADERLY occupe aujourd’hui une place institutionnelle très importante dans la région lyonnaise. Quel est son statut et quel est son champ d’intervention ?

JDC : L’ADERLY est une association loi 1901 gouvernée par la CCI du Rhône, la communauté urbaine du Grand Lyon, le conseil général du Rhône et le MEDEF Lyon-Rhône. Son conseil d’administration est composé de 4 représentants des 4 entités fondatrices. Association privée, l’ADERLY joue un rôle de service public (elle est financée à 60% par les collectivités). L’ADERLY est la 1ère agence française de prospection d’entreprises. Elle intervient sur la grande région lyonnaise.

L’ADERLY est une agence innovante dans ses pratiques et ses services avec une offre de services performante.

En premier lieu, un cœur de métier : la prospection commerciale. Sur la quarantaine de collaborateurs qui forment l’équipe de l’ADERLY, plus d’une moitié est affectée à la prospection. Ce sont des hommes et des femmes qui sont à la fois experts d’un domaine scientifique ou économique et spécialistes de l’implantation d’entreprises. Pour accompagner l’effet de leur travail, nous avons fait le choix avec d’autres partenaires lyonnais de miser sur la promotion avec une démarche de marketing territorial unique sous la bannière ONLY LYONauprès d’un public de chefs d’entreprises. Celle-ci a notamment permis de mettre en œuvre plusieurs campagnes de communication et d’activer  la logique de réseaux avec par exemple la création du réseau des Ambassadeurs ONLYLYON.

Ensuite l’ADERLY propose un service de conseil en matière d’implantations d’entreprises. L’agence conseille les candidats à l’implantation sur le choix du site le plus adapté aux besoins de leur activité et ce de manière régulée, en atteste le lien noué avec la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM). L’aide au recrutement n’est pas en reste : l’ADERLY est la seule agence de développement économique en lien direct avec Pôle Emploi : deux permanents au sein de l’ADERLY. Car le choix de bons collaborateurs est l’un des points clés lors de l’implantation d’une entreprise. Enfin, pour les services juridiques, financiers et comptables l’Agence oriente au mieux les entreprises vers des prestataires privés.

Enfin, pour tout projet d’implantation d’une entreprise de plus de 10 collaborateurs, nous proposons un accompagnement personnalisé et une prestation globale de conseil et d’ingénierie de projet avec nos experts sectoriels.

QA : Les sciences du vivant et les Cleantech sont deux pôles importants de l’économie lyonnaise et deux secteurs d’excellence en forte hausse. Quelles sont aujourd’hui les priorités en matière de développement économique de ces deux secteurs ?

JDC : Ce sont en effet deux secteurs qui se sont imposés naturellement à Lyon et sont en fort développement.

Les sciences de la vie sont à Lyon sont particulièrement orientées  vers deux spécialités :  d’un côté l’infectiologie et un pôle vaccins autour de Lyon Biopôle  avec notamment la présence de l’institut Mérieux et de l’institut de recherche technologique et  d’un autre côté la cancérologie avec le centre Léon Bérard (hôpital et centre de recherche) et l’institut européen du Lymphome. Ces spécialités sont aujourd’hui animées et renforcées par l’activité du pôle de compétitivité mondial Lyonbiopôle, qui développe notamment infrastructures et programmes de recherche dans ces secteurs.

Le secteur de la dermocosmétologie est aussi en pointe avec le centre européen de dermocosmétologie ainsi que celui de la nutrition santé. Nous disposons aussi d’un fort secteur pharmaceutique avec par exemple l’implantation de SANOFI, 1er employeur de la région Rhône-Alpes.

S’agissant des Cleantech, il s’agit d’un secteur plus diversifié né d’une compétence historique de la région lyonnaise dans la chimie qui est aujourd’hui organisée autour du  pôle de compétitivité  AXELERA. Les efforts en matière de consommation et de gestion intelligente de l’énergie, leur impact pour une ville durable, la gestion des déchets et le recyclage font sans conteste de Lyon une ville à la pointe des écotechnologies.

Autre particularité fondamentale : Lyon n’est pas seulement un site de recherche, c’est aussi une vitrine permettant de combiner recherche, expérimentation et production.

A l’heure où l’industrie devient un enjeu concurrentiel stratégique entre les états et les régions du monde, les Cleantech sont un vecteur d’export pour la France avec des leaders comme Véolia, Vinci, EDF,…

QA : Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le World Trade Center Lyon ? Quelles sont les caractéristiques de ce nouveau centre d’affaires ?

JDC : Le WTC Lyon est un centre d’affaires conçu pour répondre aux problématiques qui se posent lorsqu’une entreprise internationale décide de s’implanter. Elle cherche un lieu d’installation pour commencer progressivement ses activités, avec des services permettant de répondre à tous ses besoins :  outre la domiciliation et la location de bureaux, des services de visioconférence, de traducteurs, d’interprètes, d’informations économiques et de réunions thématiques en attendant une installation plus pérenne.

QA : Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur désireux de concrétiser un projet sur la région lyonnaise ?

JDC : Bien choisir ses collaborateurs dès le début de la création. Nous observons que le développement d’une entreprise se fait rapidement si le noyau initial des hommes et des femmes est bon.

QA : Quels sont les sites d’implantation des entreprises parmi les plus dynamiques sur la région lyonnaise actuellement ?

JDC : La politique de l’agglomération lyonnaise est pertinente en la matière : Nous constatons une spécialisation des territoires et des zones qui permet une synergie entre les structures. Le site de Gerland par exemple est particulièrement spécialisé dans les sciences du vivant, la vallée de la chimie accueille le secteur des Cleantech (environnement, gestion des déchets, recyclage). Le secteur tertiaire est quant à lui bien présent à Part Dieu et Confluence se spécialise dans la communication et les médias.

QA : Imaginove est un pôle d’envergure nationale dédié aux loisirs numériques, et un fort atout pour nos territoires. Quel est sa place dans l’économie de la région lyonnaise ?

JDC : Il s’agit de l’un des 5 pôles de compétitivité de la région lyonnaise. Il présente une forte intensité de créativité et d’innovation ainsi qu’ une compétence image au sens large avec notamment la production d’images pour tablettes, Smartphones, etc. Cela donne une compétence spécifique à Lyon avec les studios PIXEL.

QA : Un dernier mot ? Un projet qui vous tient particulièrement à cœur pour demain ?

JDC : Depuis la chute du mur de Berlin nous observons des difficultés en Europe de l’Ouest au profit d’investissements en Europe centrale. A Lyon, nous avons à cœur de renforcer l’industrie, rompre ce cycle et faire s’implanter des projets industriels que se rapprochent des consommateurs. Pour cela nous devons impérativement encourager le développement des industries très technologiques.

Propos recueillis par la rédaction