Inauguration d’un centre de recherches de bioMérieux à la Balme

art127
Dans le cadre de sa sa stratégie d’open innovation, le groupe bioMérieux a développé dans le Dauphiné un centre de R&D pour le diagnostic des maladies infectieuses. Il vient d’être inauguré par Geneviève Fioraso, Secrétaire d’Etat à la Recherche et à l’Enseignement supérieur, Alain Mérieux, Président de l’Institut Mérieux, Jean-Luc Bélingard, Président de bioMérieux et Alexandre Mérieux, Directeur Général de bioMérieux. Le Centre de R&D de La Balme-Les-Grottes est dédié au développement de nouvelles solutions de diagnostic en microbiologie : tests à forte valeur médicale pour une meilleure prise en charge des patients, solutions entièrement automatisées pour réduire les temps de rendu des résultats et améliorer l’efficacité des laboratoires.

D’une superficie de 4 500 m², ce nouveau bâtiment réunit autour de la microbiologie, domaine d’excellence de bioMérieux, des disciplines complémentaires telles que la génomique, la protéomique, la chimie, les mathématiques, les sciences de l’ingénieur ou encore la bio-informatique. Le métier de microbiologiste étant en pleine évolution avec l’intégration de ces nouvelles technologies, l’objectif est de développer des synergies de compétences au service du diagnostic des maladies infectieuses. Le bâtiment comprend 9 laboratoires sur une surface de 700 m² : 5 laboratoires d’activité biologique de type P1 et P2 et 4 laboratoires de développement d’instruments et de logiciels. Plus de 215 scientifiques d’horizons différents travaillent dans ce nouveau centre de R&D. bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, a choisi d’implanter ce centre d’innovation au cœur de l’un de ses sites historiques, en France dans la région Rhône-Alpes, privilégiant ainsi un enracinement local. Cet investissement significatif d’un montant de 10 millions d’euros renforce un site de production et de R&D acquis en 1987*, qui est l’un des centres stratégiques de bioMérieux en microbiologie,

 Un point d’appui dans la stratégie d’ open innovation de bioMérieux

Ce site vient compléter le dispositif mondial d’innovation de bioMérieux qui compte aujourd’hui 18 centres de R&D en France, aux Etats-Unis, au Brésil et en Chine. Près de 1 400 collaborateurs sont mobilisés dans le monde sur les programmes de R&D de bioMérieux, qui représentent un investissement global d’environ 12 % du chiffre d’affaires.

Afin d’être au plus proche des besoins des patients et des cliniciens, la Société a également mis en place des unités mixtes de recherche avec la communauté hospitalière : Hospices Civils de Lyon en France et également Fudan University Shanghai Cancer Center en Chine. Par la multidisciplinarité de ses approches, par les nombreux partenariats mis en œuvre avec la communauté scientifique internationale, le Centre de R&D de la Balme est caractéristique de l’ouverture qu’entend donner bioMérieux à sa stratégie d’innovation.

« Je suis particulièrement heureux d’inaugurer un centre dédié au diagnostic et à la médecine de demain sur un site historique, qui, depuis 1987, a largement contribué à faire de bioMérieux un acteur de référence dans la lutte contre les maladies infectieuses, » a déclaré Alain Mérieux, fondateur de bioMérieux. « Continuer à investir en France pour la recherche et la santé publique mondiale est également pour moi une fierté. » a-t-il ajouté.