Hôtel-Dieu : Première pierre du « grand chantier »

160
Il ne pouvait y avoir meilleur symbole pour affirmer les ambitions de Lyon et de sa métropole que le démarrage de l’opération de réhabilitation de l’Hôtel-Dieu en ce début du mois d’avril. Elle devrait s’achever en 2019 avec la création d’un complexe hôtelier et commercial devant conforter la dimension économique du cœur de la ville.

Quelques mois après la mise en place la nouvelle métropole, Gérard Collomb a lancé l’opération la plus prestigieuse pour l’image de Lyon, celle de la transformation de l’Hôtel-Dieu dont les bâtiments les plus anciens datent du XIIIème siècle, en un centre d’activité de renom avec l’installation notamment d’un hôtel 5 étoiles de la chaine Intercontinental et plusieurs autres éléments de prestige comme la cité de la gastronomie, un centre de congrès et des galeries commerciales. En présence de la Ministre de la Culture, Fleur Pellerin, il a souhaité « rendre aux Lyonnais le bâtiment le plus prestigieux de l’agglomération. » En effet, le site hospitalier est désaffecté depuis 2010. Sous le dôme construit par Soufflot, au centre de l’ensemble, sera réalisé l’hôtel Intercontinental. La cité de la gastronomie, vitrine de l’excellence lyonnaise dans le domaine des arts de la table, occupera l’espace ponctué par le dôme des Quatre rangs. Le troisième dôme, le dôme Pascalon ponctuera le centre d’activités tertiaire.

 C’est le groupe Eiffage qui est chargé de cette opération de réhabilitation hors normes puisqu’il s’agit de respecter l’héritage patrimonial que constitue l’Hôtel-Dieu pour y réaliser un centre d’activité de plus 51 000 m2. Pour le PDG du groupe, Pierre Berger, l’effort financier est estimé aujourd’hui à 250 millions d’euros. L’objectif est d’étendre la dimension économique de la Presqu’Île avec un pôle structurant livré en 2019. L’Etat apportera une subvention de 5 millions d’euros en raison de la rénovation d’un édifice classé.

Légende photo : le site aménagé du « Grand Hôtel-Dieu » prévu pour 2019