Georges Képénékian nouveau Maire de Lyon

kepenekian mag BD

   Sans surprise, le conseil municipal de Lyon a désigné comme maire pour remplacer Gérard Collomb démissionnaire (désormais ministre d’Etat en charge de l’Intérieur), le premier adjoint, Georges Képénékian (avec 49 voix, soit 13 de plus que la majorité absolue).

Considéré comme un « gentilhomme » engagé en politique, il est apprécié pour son sens de la médiation, son goût du dialogue pour éviter les polémiques et autres crispations qui émaillent la vie publique. Ce scientifique s’est investi depuis 2008 dans sa délégation des affaires culturelles et a accompli un parcours reconnu par les professionnels du monde des arts. A la tête de l’exécutif lyonnais, il aura à préparer les échéances de 2020 en assurant la continuité de l’action municipale.

Membre du conseil métropolitain, il est de fait l’un des premiers soutiens du nouveau président de l’instance d’agglomération, David Kimelfeld, maire du 4ème arrondissement.

Enfin, il a été administrateur de la fondation Bullukian et s’est investi très jeune dans la défense de la cause arménienne, étant ainsi l’un des représentants de la forte communauté arménienne présente à Lyon et dans l’agglomération.

Chirurgien urologue Georges Képénékian (né le 29 août 1949) est également directeur de stratégie du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon (depuis 2005).

Sans surprise, le conseil municipal de Lyon a désigné comme maire pour remplacer Gérard Collomb démissionnaire (désormais ministre d’Etat en charge de l’Intérieur), le premier adjoint, Georges Képénékian (avec 49 voix, soit 13 de plus que la majorité absolue).

Considéré comme un « gentilhomme » engagé en politique, il est apprécié pour son sens de la médiation, son goût du dialogue pour éviter les polémiques et autres crispations qui émaillent la vie publique. Ce scientifique s’est investi depuis 2008 dans sa délégation des affaires culturelles et a accompli un parcours reconnu par les professionnels du monde des arts. A la tête de l’exécutif lyonnais, il aura à préparer les échéances de 2020 en assurant la continuité de l’action municipale.

Membre du conseil métropolitain, il est de fait l’un des premiers soutiens du nouveau président de l’instance d’agglomération, David Kimelfeld, maire du 4ème arrondissement.

Enfin, il a été administrateur de la fondation Bullukian et s’est investi très jeune dans la défense de la cause arménienne, étant ainsi l’un des représentants de la forte communauté arménienne présente à Lyon et dans l’agglomération.

Chirurgien urologue Georges Képénékian (né le 29 août 1949) est également directeur de stratégie du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon (depuis 2005).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *