Feux verts pour les chantiers de la Part-dieu

Visuel de la gare Part-Dieu en 2023 entrée « Béraudier ». © SNCF-AREP-Archi Graphi
Visuel de la gare Part-Dieu en 2023 entrée « Béraudier ». © SNCF-AREP-Archi Graphi

   La requalification de la gare, la construction d’un nouvelle tour « To-Lyon » vont être engagées désormais dans moins de deux mois après la délivrance des permis de construire par la ville de Lyon.

L’objectif de ce vaste projet d’aménagement urbain est de repenser la gare, de l’ouvrir sur la ville tout en doublant la superficie d’accueil des usagers à l’horizon 2023. En effet, son niveau de fréquentation journalière de 125 000 (voyageurs (avec les lignes TGV et TER) et riverains la traversant) atteint le seuil de congestion et il va continuer de croitre pour atteindre une fréquentation de 220 000 personnes en 2030.

La gare va changer de visage avec une multiplication des accès directs aux quais, la création d’une douzième voie ferrée, l’arrivée de nouveaux services et commerces répartis dans trois galeries et surtout avec l’élargissement de l’espace de circulation des usagers.

Dans le même temps, le chantier de construction par Vinci-Immobilier de la tour « To-Lyon », haute de 170 mètres, devant accueillir des entreprises tertiaires sera lancé sur le site actuellement occupé par deux hôtels dont la démolition rapide est programmée. Afin de conserver une capacité d’accueil de l’hôtellerie sur la Part-Dieu, un hôtel 4 étoiles jouxtera la future tour !

Les premiers effets visibles seront sur les conditions de circulation automobile : elle sera bouleversée pendant cette période avec la fermeture dès mars de l’avenue Pompidou entre « Villette » et « Vivier Merle ».

La place Béraudier sera fermée dans les prochaines semaines afin de mener des opérations. Elle verra une disparition du bâtiment de l’horloge qui se dresse actuellement en son centre pour la création d’une spirale descendante permettant d’atteindre une station de vélos (1500 places) et la desserte « taxi ».

Les premiers effets visibles seront sur les conditions de circulation automobile : elle sera bouleversée pendant cette période avec la fermeture dès mars de l’avenue Pompidou entre « Villette » et « Vivier Merle ». La fermeture du boulevard Vivier Merle suivra en mai. Jusqu’en 2023 l’actualité lyonnaise se fera souvent sur les points d’étape de ce chantier hors normes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *