Baromètre PME-TPE : progression du CA et de l’investissement au 2ème trimestre

baro pme BD

   L’analyse économique régionale « Image TPE » de l’Ordre des Experts-Comptables (1) montre qu’au deuxième trimestre 2017, les TPE et PME de la région Rhône-Alpes ont enregistré une progression modérée du chiffre d’affaires de + 1,6 % comparé à la même période 2016, une progression qui prolonge celle du premier trimestre (+ 3,4 %). Il en est de même pour les investissements en hausse de 4,4%.

(1) L’étude s’appuie sur un échantillon 50 100 entreprises en Rhône-Alpes (CA moyen trimestriel supérieur à 119 K€). et un échantillon de 11 600 entreprises en Rhône-Alpes ayant investi au total plus de 117 millions d’euros HT au cours du trimestre concerné.

Analyse sectorielle « Image PME »

« L’analyse par secteur d’activité fait apparaître des évolutions divergentes au regard des tendances antérieurement observées. Ainsi, le dynamisme du secteur de l’information et de la communication connaît un sensible infléchissement en faisant ressortir une progression de + 4,4 % contre + 8,7 % au trimestre précédent. Il en va de même des secteurs des services administratifs et des activités spécialisées, scientifiques et techniques dont les taux de croissance chutent de 3 à 4 points. De même, le redémarrage de la construction ralentit sensiblement en affichant une progression de + 0,7 % au 2ème trimestre à comparer à une progression de 3,9 % au trimestre précédent.

Au demeurant, ce ralentissement marqué se démarque des chiffres publiés par la CAPEB qui, pour les PME du bâtiment fait état d’une progression du chiffre d’affaires des PME du bâtiment de + 3,5 % en Auvergne Rhône-Alpes. La différence d’évolution entre la CAPEB et le baromètre Image PME Rhône-Alpes pourrait s’expliquer par une forte présence des entreprises composant l’échantillon de ce dernier sur le marché de la rénovation/réhabilitation qui progresse faiblement (+ 1 %), alors que la construction neuve connaît une croissance de 4,5 %. En revanche, le secteur de l’hébergement et de la restauration connaît une évolution favorable (+ 2,3 %) qui contredit les faibles progressions des deux trimestres précédents (+ 0,9 % et + 0,3 %) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *