Baromètre LPI-Seloger : nette progression des prix de l’immobilier

immolyon BD

   Cette évolution du marché se vérifie dans tous les arrondissements de Lyon à l’exception du 2ème (il est vrai que la moyenne des prix enregistrés dans ce secteur se situe dans la fourchette haute de la ville).

La plus forte évolution se constate dans le 3ème arrondissement (+13%), ce phénomène se comprend mieux au regard des projets urbanistiques de la Part-Dieu mais ce sont les quartiers dits traditionnels (pour l’intérêt des acheteurs) de la Préfecture et de Montchat qui enregistrent les grandes progressions du prix moyen au m². Enfin, le 8ème arrondissement ne voit qu’une faible évolution. Pour les analystes de LPI-Seloger, cette tendance se retrouve dans de nombreuses métropoles françaises mais elle pour effet de freiner les achats (recul des transactions pour la même période).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *